Bonjour à vous tous ! Aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet (fort intéressant, comme d’hab j’ai envie de dire) : la poursuite d’étude en alternance !

Dans la lignée des articles #AfterMMI, on va essayer de définir tes possibilités d’études après le DUT MMI. Et oui, ça passe très vite 2 ans, donc même si tu es en première année, cet article peut t’intéresser  .

Quels sont tes choix #AfterMMI ?

Alors, sans mentir, on peut pas tous les citer. Tu as différents types de formations envisageables, que ce soit dans la comm, le web, ou même le commerce si tu trouves une passerelle. Je vais te citer quelques possibilités, qui, je l’espère, t’aideront à faire ton choix et à te guider pour ta poursuite d’étude.

La licence générale

La licence générale est la suite logique après 2 ans de licence à la fac. Si tu viens d’un DUT MMI, tu peux accéder directement en L3 (sauf cas exceptionnel) et obtenir ce diplôme national. Mais si tu n’as jamais connu la fac auparavant, l’ambiance va te paraître très spéciale …

Dans une licence générale, tu es plus ou moins livré à toi-même, tu assistes aux cours magistraux et ça demande beaucoup de travail personnel. Vraiment, il faut s’accrocher, mais si tu es motivé par la poursuite en master général, pourquoi pas.

La licence professionnelle

La licence professionnelle est aussi un diplôme national, et pour cette licence axée sur le monde du travail, tu vas avoir deux possibilité : la licence en formation initiale (cours + stage) et la licence en alternance, qu’on va détailler plus tard dans l’article.

Le bachelor

Le bachelor, ce n’est pas un diplôme national mais un « titre » (dans la plus part des cas reconnu par l’Etat). Ce sont généralement des écoles privées qui délivrent le titre « bachelor », et il peut lui aussi être réalisé en alternance. Mais qui dit école privée dit très souvent formation payante. Heureusement, en France, l’étudiant n’est pas obligé de payer et de s’endetter pour avoir accès à une formation qu’il réalise en alternance : l’entreprise qui l’accueille, aidée par des organismes spécialisés, doit prendre en charge la totalité des frais de scolarité. C’pas cool ça ?

Le diplôme national, les titres, les certificats, les diplômes d’ingénieur, les bachelors, c’est le mélange dans ta tête ? Voici 2 liens pour t’aider à démêler tout ça :

Et pour chacun de ces types de formation, tu n’as que deux types de contrat possibles quand tu es en alternance : le contrat d’apprentissage ou le contrat de professionnalisation. Pour toi, ça ne changera pas beaucoup de chose si ce n’est des petites différences sur le salaire selon le contrat. Mais si tu veux approfondir la question, voici un article qui devrait t’aider :

Tu dois maintenant te demander : Quelles poursuites d’études sont envisageables en alternance après un DUT MMI ? Ca tombe bien, nous avons créé, juste pour les MMI, un moteur de recherche des formations bac+3 accessible après ton DUT, avec le lieu/la région, le type de diplôme et le type de formation. Il y a plus de 250 formations référencées, qu’attends-tu ? Fonce voir ça !!

Les bons et (très rares) mauvais côtés de la formation en alternance

Les bons côtés

Il faut savoir que quand tu fais une formation en alternance, selon ton âge, et ton contrat, tu touches un salaire mensuel, comme un salarié : ça c’est le premier bon côté, et il faut le dire, celui qui nous intéresse le plus. Résultat, tu peux avoir plus d’autonomie, ce sera moins difficile de payer tes études plus tard et tu pourras te permettre des petits plaisirs que tu n’avais pas avant.

Et comme on le disait plus haut, un des gros avantages de la formation en alternance, c’est que même si tu suis une formation payante, l’entreprise paiera totalement le coût de la formation, en plus de ton salaire ! Toujours pas convaincu ?

Promis tu pourras t’éventer avec ton blé

La formation en alternance te permet aussi d’associer directement la théorie à la pratique. Tu acquiers des compétences tout en apprenant à te retrouver face à des situations. L’important est d’apprendre et, si ton tuteur ou ton patron a compris l’intérêt de l’apprentissage, il t’accompagnera pour surmonter tes problèmes, réparer tes erreurs et être fier de tes réussites.

Après, c’est aussi une expérience professionnelle qui vaut de l’or dans ton CV. Ça montre ton sérieux, ton implication, et aussi ton courage, parce que aller à la fois en cours et au travail, ça nécessite de la rigueur, de la motivation et aussi beaucoup de dynamisme, qui sont des qualités à faire valoir dans n’importe quel entretien d’embauche. En effet, les statistiques montrent que les jeunes sortant d’une formation en apprentissage sont environ 80% à trouver du travail par la suite.

Enfin, ça te permet d’avoir un pied dans le monde de l’entreprise qui diffère totalement des études. Tu apprends à t’adapter, à gérer des situations, bref, que des plus !

Les mauvais côtés

Les mauvais côtés, si rares soient-ils, sont quand même présents :

  • Finies les vacances scolaires : ok. Ca, je le conçois, ça fait un sacré choc. Fini les Noëls tranquille en famille, les grasses mat’ à la Toussaint et surtout, les 2 mois d’été, ceux que tu sens le plus ne pas passer. Ce qu’il faut bien savoir, c’est que, vu que tu es considéré comme salarié, tu as évidemment 5 semaines de vacances que tu peux poser quand tu veux. Mais c’est vrai que c’est différent des vacances scolaires.
  • La fatigue : selon ton rythme d’alternance (une semaine-une semaine / un mois-un mois / 2 jours-3 jours), tu risques d’avoir un rythme auquel tu vas devoir très vite t’habituer, sinon c’est craquage assuré (moment frayeur) !

En résumé, la formation en alternance est réservée aux personnes volontaires et motivées ! Il faut savoir que c’est une option qui est très bien vue dans les entreprises parce que ça prouve que tu as mis toutes les chances de ton côté pour acquérir des super compétences et les mettre en pratique. Je recommande à 100% cette solution parce que c’est en te retrouvant face à des situations pratiques que tu comprends comment les contourner et mieux les appréhender si ça se reproduit.

Voilà voilà, ce sujet est ouvert au débat, tu peux poser tes questions, faire tes remarques, je suis toute ouïe. Asta la Vista Babe.

#AfterMMI : Pourquoi miser sur une formation en alternance ?
5 (100%) 5 votes

Ce qui pourrait également t'intéresser ...

Une réflexion sur “ #AfterMMI : Pourquoi miser sur une formation en alternance ? ”

  1. Un des mauvais coté aussi de l’alternance c’est que c’est n’est parfois pas facile de trouver une entreprise… L’entreprise va favoriser les personnes avec de l’expérience. Il ne faut pas baisser les bras quand on voit qu’au bout de 3 mois on n’a toujours pas trouvé une entreprise et persévérer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux Contribuer

C'est parti

Je suis un Professionnel

Voyons voir