Si tu fais du montage photo, comme Alex Koshelkov ou à titre plus modeste, tu connais forcément la notion de saturation et de luminosité des couleurs. Ces deux termes sont importants pour tout travail de photographie ou encore pour une réalisation graphique. Seulement, des raccourcis existent.

Le Color Picker carré

Pour choisir le degré de saturation et de luminosité d’une couleur, il existe des « Color Picker » présents directement sur ton logiciel de création graphique favori, ou encore disponible en tant qu’application solitaire.

Sur Photoshop, le color picker est carré, et dans la plupart des tutoriels, son utilisation est expliquée de la manière suivante : Color Picker 1 Quand on suit cette logique, si ton curseur est en haut à droite, ta couleur est la plus lumineuse et saturée possible : « Plus c’est haut, plus c’est clair ». Seulement, cela n’est pas réellement le cas.

 

La théorie des gris

Histoire d’employer des nombres et des codes, la valeur #FF0000 du rouge (donc le plus en haut à droite possible) correspondrait à 100% de luminosité positive et à 100% de saturation. Or, image à l’appui :Color Picker 2.5

Une couleur à 100% de luminosité et saturation est blanche. En fait, c’est logique : 100% de luminosité donne du blanc, et la saturation ne change rien. Après recherches et documentation, l’angle du haut à droite ressemble plus à un 50% de luminosité positive pour 100% de saturation.

T’es perdu ? Regarde cette image :

2

Ici, j’ai simplement passé mon color picker en noir et blanc via une suppression de la saturation (le dégradé de noir porte à confusion, donc je t’invite à regarder par toi même si tu es sceptique). Suite à ça, j’ai repéré la valeur hexadécimale du gris d’en haut à droite, et j’ai fait des points à chaque fois que cette valeur était présente sur mon color picker.

Le résultat ? Cette courbe jaune, montre que le degré de luminosité n’est pas si régulier que l’on peut l’imaginer.

Et alors ?

Et bien, c’est gênant. Pour une création graphique pointilleuse, avec un maximum de détails, l’importance de ces valeurs et le manque de précision du color picker peut être source d’erreurs. Heureusement, il existe des plugins Photoshop ou des logiciels qui proposent ce type de Picker :Color Picker 3Cette alternative plus juste permet de ne pas se tromper dans le degré de luminosité, mais elle est moins précise en ce qui concerne les extrêmes de luminosité (ex: le blanc du haut et le noir du bas). En soit, il est judicieux de prendre les deux : une meilleure cohérence dans les ombres et la saturation pour le picker triangle, et plus de précision pour le picker carré.

L’erreur n’est pas très grave, la valeur de saturation est importante uniquement pour les montages photo très précis, un peu moins pour les créations web ou encore le digital painting. Mais elle existe et tu pourras te la raconter en expliquant ça à tes collègues en cours de webdesign !

Color Picker carré : Plus c’est haut, plus c’est clair ?
3.2 (64.44%) 9 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Je veux Contribuer

C'est parti

Je suis un Professionnel

Voyons voir