Bien le bonjour ! Toi qui cherche à comprendre le fonctionnement des arcanes mystérieuses du SEO, tu es au bon endroit. Tu voudrais en savoir plus sur l’impact des liens en dofollow et en nofollow ? En parcourant cet article, tu trouveras toutes les informations qui t’aideront à y voir plus clair.

Les spécificités du dofollow

Le SEO est un art ! Trop souvent méconnu, il est pourtant à la source de la visibilité d’un site internet. Et comme tout art, il réclame d’en connaître les ficelles .. Et les liens dofollow en font partie !

avait déclaré M. Martin du groupe Ydyle.

Tu n’es peut-être pas complètement mauvais en anglais, il te suffit donc d’un peu de bon sens pour comprendre de quoi il s’agit. Les robots des moteurs de recherche ne sont pas forcément très intelligents. Il suivent donc certaines recommandations.

Avec le dofollow, tu autorises Google à aller explorer l’URL vers laquelle pointe ton site internet. Si le site est de qualité, cela va forcément booster le référencement naturel de ce dernier. Tu l’auras donc compris, les SEO cherchent entre autres de bons liens pour ainsi améliorer leur PageRank.

Tu te demandes ce que peut bien être le PageRank ? C’est tout simplement l’indicateur de popularité de ton site. On peut dire que c’est ce qui favorise un bon référencement naturel. Et ce PageRank est réparti de manière inégale entre les différentes pages de ta plateforme.

Tu as la possibilité d’améliorer cette répartition grâce à ton maillage interne, c’est-à-dire en choisissant de pointer en direction des URLs que tu juges les plus importantes.
Tout cela fait partie de ce qu’on appelle les bases du SEO. Elles sont essentielles et présentent un intérêt non négligeable.

Quelles différences y a-t-il avec le nofollow ?

Au contraire, avec un lien nofollow, tu transmettras à Google des consignes inverses. Tu lui communiques qu’il n’est pas nécessaire pour lui de le prendre en compte pendant qu’il en train d’analyser ton site.

Autrement dit, la page pointée ne transmettra pas sa popularité à la tienne. C’est très utile, notamment lorsqu’il s’agit d’une plateforme de mauvaise réputation. Les portails à caractère pornographique ou destinés aux jeux d’argent sont par exemple les cibles idéales. Il va sans dire que si ces derniers sont analysés par les moteurs de recherche, ils contribueront à pénaliser le positionnement de ta plateforme.

On te voit arriver, tu es tenté par l’idée d’optimiser le référencement de ton site en jouant sur ces différences avec le maillage interne de ton site. On appelle cette technique le « PageRank sculpting ».

En gros, ceux qui l’utilisent se contentent de mettre l’attribut rel="nofollow" les URL internes qu’ils jugent peu pertinentes par rapport au reste de leur site. Ils espèrent ainsi pousser les pages qu’ils estiment les plus importantes grâce au dofollow.

Mais Google a annoncé que le PageRank interne était divisé par le nombre de liens qui figurent sur une même page. Autrement dit, avec cette technique, tu risques surtout de lui faire perdre de la popularité ! En d’autres termes, il s’agit d’une mauvaise pratique du SEO.

Quel est l’intérêt et l’enjeu SEO de ces deux types de liens ?

Les pros qui travaillent en agence de référencement naturel savent que derrière cette base a priori simple, se cache un univers entier.

En premier lieu parce que le negative SEO s’appuie en partie sur une utilisation néfaste du dofollow. Si des sites de mauvaise réputation pointent en direction du tien, alors tu en subiras les conséquences. Tu as donc tout intérêt à réaliser une véritable veille des URL dirigées vers ta plateforme. Google te donne la possibilité de désavouer ces dernières. Un moyen de redresser les torts qui ont pu t’être infligés.

De ton côté, tu dois être capable d’établir une véritable stratégie à ce sujet. Garde en tête que si tu n’utilises que le dofollow, les moteurs de recherche risquent fort de flairer le loup. Du coup, tu pourrais être pénalisé. Un savant mélange avec un peu de nofollow est donc toujours recommandé. Tu dois être capable de bien cerner les différences entre les deux et de savoir dans quelle mesure utiliser l’un comme l’autre.

Tu ne dois pas non plus hésiter à te montrer original, tout en faisant attention à une trop grande optimisation de ton contenu. Place tes URL sur des ancres qui soient un minimum optimisées, mais pas systématiquement. En glissant ici et là un petit « cliquez ici » ou « visitez ce lien », tu paraîtras moins suspect aux yeux de Google.

Tu l’auras donc compris, les différences qui existent entre ces deux notions sont à la base de toute pratique de référencement naturel. En les maîtrisant, tu ne pourras qu’améliorer tes chances de faire quelque chose de propre et de soigné.

Dofollow VS. Nofollow : comment ces liens affectent-ils le SEO ?
3.7 (73.33%) 3 votes

Ce qui pourrait également t'intéresser ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux Contribuer

C'est parti

Je suis un Professionnel

Voyons voir