Salut tout le monde ! Je reviens aujourd’hui pour vous parler rédaction ! Hé, ne partez pas ! Pardon je voulais dire « rédaction web » ;) Ca change tout n’est-ce pas ?

Et pour cause, la rédaction web possède des règles propres à elle ! Dans mon précédent post, je vous avais parlé de référencement, de moteurs de recherche, de Google, etc … Mais pour être dans le top 10 des résultats de recherche sur Google (le moteur de recherche le plus utilisé en France), qu’avais-je dit ? Ou plutôt qu’avait dit Olivier Andrieu ? Bon allez, je vous aide :

Le contenu est roi, le lien est sa reine et le contenu optimisé est l’empereur.

Tour d’horizon sur les pratiques SEO-friendly à appliquer sans modération dans le contenu de vos sites web, vos billets de blogs et même dans vos post-it du matin destinés à votre cher(e) et tendre Oui oui je m’égare encore une fois mais là c’est voulu ;)

1. Pensez internaute et … moteurs de recherche

Un texte optimisé est un contenu qui répond à des besoins et des attentes précis. Vous devez attirer la curiosité de l’internaute ne serait-ce que par l’intermédiaire de votre titre.

Rédigez donc pour vos internautes mais aussi pour les moteurs de recherche. Ce sont ces derniers qui évalueront la pertinence, la qualité, les informations de votre contenu.

L’erreur à éviter ? Ecrire uniquement pour Google. Et oui, on y a tous pensé mais c’est mal ! (Si je vous le dis c’est que c’est vrai ^^) Les moteurs de recherche le remarqueront très rapidement donc utilisez votre énergie pour pondre un texte pertinent et non pour duper Google ! Entre nous, vaut mieux être à côté de lui qu’en face, je dis ça je dis rien

2. Hiérarchisez vos informations

a. Règles de base

Allez du plus important au moins important ! Essayez d’abord de capter l’attention de l’utilisateur et ensuite vous lui expliquerez le pourquoi du comment C’est ce qu’on appelle la pyramide inversée.

Vous ne savez toujours pas comment structurer votre post ? Utilisez la règle des 5W :

  • Who ?
  • Where ?
  • When ?
  • What ?
  • Why ?

Ainsi, votre article sera organisé et l’internaute aura toutes les informations au fur et à mesure de sa lecture.

b. Balises <title> et <meta-description>

Pour faire plaisir aux moteurs de recherche mais aussi aux internautes, mettez le paquet sur votre <title> ! Attention ! Cela ne signifie pas faire du bourrage de mots clés. Votre titre doit être assez parlant pour inciter l’internaute à cliquer et le moteur de recherche à crawler.

Un bon title devrait :

  • contenir le mot-clé principal dès le début et le nom de la marque
  • être unique (un title par page)
  • être incitatif (il faut inciter l’internaute à cliquer)
  • ne doit pas dépasser 70 caractères

Quant à la balise <meta-description>, elle ne doit pas être identique au <title>. Bien qu’elle soit inutile au référencement, elle a pour but d’inciter au clic (encore et toujours ^^). Rédigez-les en mode « marketeux » ! Vos <meta> doivent en quelque sorte résumer votre article sans en dévoiler l’essentiel

c. Balises <Hn>

En parlant de structure, vous avez sûrement déjà entendu parler des balises <Hn>. Ces balises sont très importantes en rédaction web. Les moteurs de recherche sauront d’emblée que le texte contenu dans une balise <h1> est le titre principal de la page ou de l’article.

Les niveaux de titres h1, h2, h3, h4, h5 et h6 facilitent la lecture et le travail des moteurs de recherche.

L’erreur à éviter ? Sauter de niveau de titre ! Ne passez pas d’un titre <h2> à un titre <h4>, vous vous compliquerez la vie. Restez cohérents pour que tout le monde puisse vous comprendre !

d. Découpage et longueur de votre contenu

Rien de pire qu’un texte trop long, sans espace et des phrases de 5 lignes ! Un texte bien optimisé est un texte contenant des phrases courtes, simples et pertinentes. Bien évidemment, votre texte peut être long à condition d’apporter de réelles informations et d’être bien découpé.

Rythmez votre contenu en y insérant des sous-titres, des citations histoire de ne pas perdre l’internaute en cours de route.

3. Le maillage interne

Les liens ! Y a que ça de vrai ! En effet votre contenu doit avoir des liens vers d’autres pages de votre site pour faciliter la navigation. L’idée est de connecter les pages connexes à votre article.

L’erreur à éviter ? Placer des liens vers toutes vos pages. Vos liens doivent être en rapport avec votre propos et doivent apporter une réelle information.

Idem pour les mots en gras. Ne pas en faire trop. Mettez en évidence certaines informations pour garder le lecteur éveillé. Effectivement, la balise <strong> apporte un certain poids à vos mots même au niveau SEO donc à appliquez sans hésiter mais avec modération !

 

Voilà ! Vous avez désormais toutes les cartes en main pour booster le nombre de vues de votre site web !

A très vite !

Le b.a.-ba de la rédaction web
4.6 (92%) 10 votes

Ce qui pourrait également t'intéresser ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux Contribuer

C'est parti

Je suis un Professionnel

Voyons voir