Des navigateurs web, il en existe pas mal ! Pour certains, il permet juste de consulter quelques pages web, mais pour d’autres, il est l’outil professionnel du quotidien.

Dans ce domaine, le navigateur Opera tire son épingle du jeu. Nous allons voir dans ce billet ce qui fait d’Opera un des meilleurs navigateurs web (et de loin, à mon sens) existant sur le marché au moment où j’écris ces lignes.

Ne t’inquiètes pas, je ne vais pas faire de comparaison en terme de performances JavaScript ou autre. Différents outils de benchmark comme SunSpider proposent déjà une batterie de tests JavaScript pour mesurer les performances des navigateurs (ils font les tests sur vitesse de chargement de pages, le rendu 3D en HTML5, etc). Il faut juste retenir qu’Opera se classe souvent, voire tout le temps dans le podium face à tous les autres navigateurs. Ce n’est pas parce que tout le monde utilise Google Chrome, Mozilla Firefox, Safari ou encore Microsoft Edge que ces derniers sont les meilleurs. La popularité n’a jamais été signe de qualité  

Commençons par la base, l’UX et la sécurité

C’est un domaine dans lequel Opera excelle : miser sur l’expérience utilisateur est un gage de qualité ! Personnellement, quand je suis passé sous Opera en 2016, je n’ai jamais relancé d’autres navigateurs (sauf très rarement pour tester du code par exemple).

Le bloqueur de pub natif

Opera propose un bloqueur de pub natif directement dans le navigateur sans avoir à installer de bloqueur tiers. Surtout que vers Avril 2018, il y a eu polémique concernant les « faux bloqueurs de pubs » que Google supprime de sa plateforme.

Néanmoins, dans certains cas, ne pas utiliser de bloqueurs de pub est important pour soutenir les créateurs de contenus, mais cela reste bien entendu un choix complètement personnel (moi-même je ne bloque pas les pubs sur YouTube et certains sites qui vivent de ça).

Pour activer le bloqueur de publicités, il suffit d’aller de saisir l’adresse dans la barre : opera://settings/ et de cocher l’option « Bloquer les pubs et surfer sur le web jusqu’à trois fois plus rapidement »

Voilà à quoi ressemble le ADBlock natif d’Opera :

Bloqueur de publicités intégré à Opera
Bloqueur de publicités intégré à Opera

 

Le VPN

Hé oui ! Opera propose un VPN natif également. Un VPN, pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, il s’agit tout simplement d’un outil qui te permet de te connecter depuis un autre endroit que l’endroit depuis lequel tu te connectes.

Exemple : tu es en France et tu veux accéder à un contenu exclusivement disponible aux USA (comme certains films Netflix), alors il suffit d’utiliser un VPN et se connecter depuis les USA.

Le VPN Opera est très simple d’utilisation, il suffit de l’activer et de choisir le pays. Pour l’activer, c’est comme le bloqueur de pub, c’est par ici : opera://settings/

Il indique le nombre de données que tu transites depuis votre position « virtuelle ». En gros, dans l’exemple, je suis en Asie en train de surfer sur le Blog du MMI.

NoCoin, le bloqueur de minage de cryptomonnaies

Là, je vais peut-être rendre paranos certains d’entre vous. Les cryptomonnaies, tu sais sûrement ce que c’est ? BitCoin, Ethereum, Ripple, tout ça, tout ça. Il existe des hackers qui mettent des codes de minages de cryptomonnaies dans les pages de certains sites et dès qu’un utilisateur ouvre une de ces pages, le code de minage utilise la machine depuis laquelle l’utilisateur est connecté à travers le navigateur et commence à pomper de l’énergie en arrière-plan. Cela a bien été neutralisé par Opera qui a tout simplement mis en place un bloqueur de minage des cryptomonnaies, baptisé NoCoin.

Pour l’activer, tu commences à comprendre : c’est par ici opera://settings/

L’extracteur vidéo

Imagine que tu es sur un site en train de regarder une vidéo mais soudain te vient l’envie d’aller sur un autre site tout en regardant la vidéo de l’autre site : Opera te propose d’extraire la vidéo en premier plan et de continuer à utiliser ton navigateur pour d’autres tâches.

Les extensions de la barre latérale

Opera propose des extensions sur la barre latérale, à droite du navigateur, qui permettent d’avoir accès à un service rapidement sans quitter l’onglet actuel. Par exemple, tu es sur YouTube en train de regarder une vidéo sur les nouveautés de Photoshop et tu souhaites prendre des notes. Tu as alors trois possibilités :

  • Comme d’habitude, à chaque information à saisir tu mets la vidéo en stop et tu quittes le navigateur pour écrire sur ton logiciel de prise de note.
  • Tu utilises la fonctionnalité de l’extraction de la vidéo et tu écris en direct quand tu as un truc utile à noter, comme indiqué en haut.
  • Tu divises ta fenêtre en deux : la moitié pour YouTube et l’autre moitié pour Google Keep par exemple.

Des extensions de la barre latérale, il en existe beaucoup et plus intéressantes les unes que les autres. Il y a par exemple l’extension Google qui permet de faire des recherches, des extensions de gestion d’historique, une calculatrice, des jeux etc.

Il faut noter aussi qu’en plus du store d’Opera pour télécharger ces extensions, on peut installer les extensions Google Chrome ! Et pour ça il suffit d’installer l’extension Chrome Extensions. Il convient ensuite d’aller sur le Chrome Webstore et de télécharger ce que tu veux.

Les messageries intégrées

Parmi les fonctionnalités phares d’Opera, on retrouve son intégration des messageries instantanées en natif, comme Facebook Messenger, WhatsApp, Telegram, VK. Chose qu’on ne retrouve pas dans les autres navigateurs, ce qui est dommage car ça reste pourtant très utile.

Actualités personnalisées

Dans la barre latérale, il y a un icône de journal, ce qui correspond aux actualités personnalisées. En fait, plus besoin d’ouvrir tous les sites que tu apprécies pour accéder aux news : il suffit d’aller sur cette section d’Opera, et le navigateur te proposera les informations qui sont susceptibles de t’intéresser en se basant sur tes recherches et tes intérêts. Tu pourras aussi enregistrer des sites qui t’intéressent et consulter leurs dernières publications en un clic.

D’ailleurs, exercice à faire : ajouter le Blog du MMI dans les actualités personnalisées d’Opera et nous le faire savoir dans les commentaires !  

Outil de capture d’écran

L’outil de capture d’écran intégré à Opera permet de prendre des captures d’écran classiques, mais tu pourras aussi capturer intégralement des pages web, sans avoir à utiliser le scroll.

Recherche instantanée

Recherche instantannée Opera
Recherche instantannée Opera

CTRL + Espace : ceci est une combinaison que tout le monde doit retenir vu son utilité : elle permet tout simplement de faire une recherche dans tous les onglets ouverts. Et en appuyant sur Shift elle nous permet de lancer une recherche sur le web.

Flow

Fonctionnalité Flow de Opera

Et le meilleur pour la fin : Flow est une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs d’envoyer un lien ou un contenu (texte, image ou autre) dans le flow pour retrouver ce même contenu directement sur son mobile grâce à l’application Opera Touch.

Opera Touch est le nouveau navigateur Opera pour mobile. Il conçu pour être utilisé à une main (plus de détails ici : https://www.opera.com/mobile/touch) et intègre même un lecteur de QR Code.

La fonctionnalité Flow permet donc d’envoyer des éléments entre navigateur web sur ordinateur et navigateur Opera Touch sur mobile comme s’il n’y avait plus de frontière liée au support !

 

N.B.1 : Une petite vidéo qui pourra aider sur la prise en main d’Opera : https://www.youtube.com/watch?v=Dv-aExL1wDw

N.B.2 : Quand on sélectionne un texte dans Opera, on peut lancer une recherche, le copier ou encore le convertir s’il s’agit d’une monnaie ou température.

N.B.3 : Activez le thème sombre, c’est trop la classe.

En conclusion, je pense que ce que propose ce navigateur est absolument fantastique. Il est une bonne alternative aux autres navigateurs web du marché. Il casse les codes sans pour autant changer nos habitudes, et peut se vanter d’une expérience utilisateur remarquable.

Opera, est-il le meilleur navigateur web jamais conçu ?
4.9 (97.14%) 7 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Je veux Contribuer

C'est parti

Je suis un Professionnel

Voyons voir