Voici un article sur la protection sociale qui a le mérite de se différencier des autres. Bien que le sujet te semble moins sexy, il n’en est pas moins plus intéressant !

Si tu ressens la fibre entrepreneuriale monter en toi, tu dois être au fait de ce qui se fait pour te protéger financièrement toi et ta famille en cas de coup dur.

Commençons par une piqure de rappel sur les bases du statut de freelance. En choisissant de devenir freelance tu as acquis le statut juridique d’auto-entrepreneur. A ce titre, tu cotises au Régime Social des Indépendants (RSI) et ce, même si ton activité est complémentaire à tes études.

A la différence du Régime Général des salariés, le régime des indépendants te permet de verser des cotisations sociales moins élevées.

Par exemple, pour te verser un salaire net de 1 000€, un employeur devrait débourser 1 800€ avec les charges là où ton régime privilégié te permet de simplement atteindre des bénéfices de 1 500€.

En contrepartie de ces avantages, la couverture sociale obligatoire qui t’es proposée est moins étendue que celle des salariés. En effet, le montant des indemnités journalières qui te seront versées en cas d’arrêt de travail ainsi que la retraite que tu cumules seront moins élevés.

Une telle contrepartie laisse donc la place à de nombreux risques dont il faut être conscient.

Quels sont les risques ?

Mais alors tu te demandes ce qu’il peut bien t’arriver à travailler sur ton ordinateur depuis ta chambre ?

Et bien c’est très simple, demande-toi ce qu’il se passe si jamais tu tombes malades ? Si tu ne peux pas respecter des délais de livraison initialement prévus parce que tu t’es blessé à la main en faisant la cuisine ? S’il y a une coupure électrique et que tu ne peux plus travailler ? Qui va payer ?

Tu auras beau être un étudiant super productif, ce sera le rôle de la protection sociale de te protéger contre tous ces accidents et de te verser une retraite le moment venu. Encore faut-il en avoir une.

La place de la protection sociale

« La protection sociale c’est l’ensemble des moyens mis en oeuvre par un travailleur indépendant pour garantir sa protection financière contre les aléas de la vie »

En d’autres termes, la protection sociale c’est tout ce qui sert à te protéger financièrement si jamais il devait t’arriver quelque chose. C’est donc la Sécurité Sociale, la complémentaire santé, les contrats de prévoyance, la retraite…

Comme vu précédemment, le RSI te garantit une protection sociale de base obligatoire. Mais celle-ci est très insuffisante et controversée, à tel point que le nouveau gouvernement d’Emmanuel Macron a décidé de supprimer prochainement l’institution du RSI. Par la suite, le flou demeure sur ce qu’il restera de cette protection sociale obligatoire destinée aux indépendants.

Autant de raisons qui font qu’il est important de te constituer toi-même une protection sociale efficace à l’aide de tous les outils qui sont mis à ta disposition.

Se construire une protection sociale efficace

Il existe de nombreuses possibilités qui permettent te protéger financièrement contre les aléas de la vie. Ce que nous allons te présenter aujourd’hui nous semble être la meilleure solution pour se constituer une protection sociale efficace.

L’idée serait d’investir une partie des avantages financiers (vu en introduction) que te permet le statut d’auto-entrepreneur auprès d’un courtier en assurance. Celui-ci pourrait te permettre d’avoir accès à une complémentaire santé vraiment intéressante et de bien mieux préparer ta retraite. Effectivement, les courtiers en assurance ont la possibilité de créer pour toi des packages personnalisés très efficaces (complémentaire santé, prévoyance et retraite) à des prix imbattables.

Le courtier a également pour avantage d’être ton intermédiaire direct et c’est lui qui s’occupera de la gestion de tes dossiers. Plus besoin de perdre du temps entre tes cours et ton activité de freelance à gérer des formalités administratives.

Pour finir, il est important de terminer sur une bonne note, et quoi de mieux que de parler de la loi Madelin qui te permet de déduire une partie de tes cotisations de ton revenu imposable, en tant que freelance, dans le but de payer moins d’impôts.

En gros, tu te constitues une protection sociale efficace, tu payes à échéance tes différents contrats et tu déduis tes dépenses du revenus imposable que tu déclares au RSI pour payer moins d’impôts.

Source :

 

Une réflexion sur “ Protection sociale freelance : Si je suis étudiant, comment ça marche ? ”

  1. Très bel article. Merci pour les infos.

    On est quand même d’accord que c’est abberant si l’on est salarié, et que ce statut d’auto entrepreneur est une « activité » secondaire qui nous rapporte peu d’argent, de devoir cotiser dans les 2 et devoir payer 2 fois les frais liés à la retraite et à l’assurance et la protection sociale !!!! Comment faire si le peu de CA de cette activité secondaire ne permet pas de couvrir tout ces frais? Eh bien on arrête malgré la bonne volonté que l’on a !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Je veux Contribuer

C'est parti

Je suis un Professionnel

Voyons voir