Hello ! Cette semaine on se retrouve pour parler social media, et plus particulièrement de l’action de poster sur Twitter. Ça faisait un moment que j’avais envie de rédiger un article comme celui-ci car l’on m’a fait plusieurs fois la réflexion en peu de temps.

La dernière remonte à la semaine dernière : j’ai encore entendu : « pfff ça m’énerve, je ne sais vraiment pas quoi poster sur Twitter ». D’où pour moi, l’importance de rédiger un billet qui permettra peut-être, en tout cas je l’espère, de t’aiguiller et de te rassurer dans l’utilisation de ton compte Twitter.

Je préviens d’entrée, c’est un article assez différent de ceux dont j’ai l’habitude de rédiger.

C’est parti !  

wooo

Pour ceux qui n’ont pas encore franchi le pas et qui n’ont jamais utilisé Twitter, on va rapidement contextualiser la chose.

Tu peux utiliser Twitter de plusieurs manières (la liste est non exhaustive hein, d’ailleurs ça m’intéresse de savoir comment tu te sers de Twitter, n’hésite pas à le mettre en commentaire!  ) :

  • Raconter ta vie, tes journées, tes pensées, parler avec tes potes, rencontres : usage perso.
  • Suivre les actualités de tes personnalités préférées ou d’un domaine en particulier, comme le digital par exemple.
  • Fouiner, surveiller qui dit quoi / fait quoi, parcequ’on l’a tous déjà fait que ce soit sur Twitter ou ailleurs.
  • Partager en direct tes réactions par rapport aux émissions TV, matchs de foots, ou événements… Un compte livetweet quoi.
  • Usage professionnel, networking, rencontres pro : aspect qui va être développé dans cet article.
  • Et au sens beaucouuuup plus large : la façon dont tu souhaites…

Je te rassure, tu peux mélanger les différents types d’utilisation pour ton compte, personne n’a dit qu’il fallait respecter un mode d’emploi particulier, et puis si tu ne vois pas comment faire, tu peux toujours te créer plusieurs comptes. Mais avant tout, il faut que tu définisses la stratégie que tu vas utiliser et notamment  la ligne éditoriale que tu vas adopter.

Quels sont les objectifs de ta présence sur Twitter ?

Avant de répondre à la question de ce que tu peux poster sur Twitter, il me semble essentiel de te parler de tes objectifs. Quel est le but de ta présence sur Twitter ? Pourquoi tu souhaites être présent et actif sur cet outil ? Ne me réponds pas « bah je sais pas… », il y a forcément une raison : tu voulais tester ? Tu y trouves un intérêt ? Pour être au plus proche de l’info ? Pour le networking ? Et qu’est ce que tu vises en terme d’utilisation et encore combien de temps tu pourrais y accorder.

strategie

Ensuite il te faudrait définir ta stratégie éditoriale : quels domaines et quels types de ressources vont t’intéresser, ou encore quel est le profil des médias / blogs / pros que tu pourrais suivre… Mais également combien de temps tu pourrais accorder à l’animation de ton compte par semaine : la régularité c’est une des clefs d’une bonne gestion d’un compte Twitter. Tiens, ça me donne des idées pour un prochain article tout ça…

Après avoir défini tes objectifs et ta stratégie voyons voir quels types d’utilisation tu pourrais en faire.

« Ouais mais je ne suis pas intéressant(e)».

Il faut vraiment arrêter avec cette phrase. VRAIMENT. Ça m’interpelle à chaque fois que je l’entends.

Tout le monde est intéressant, il faut arrêter de se dévaloriser : chacun apporte des idées avec sa personnalité, son point de vue… Et on se nourrit tous, on apprend tous, de notre relation par rapport à l’autre. C’est ce que je pense en tout cas. Sans l’autre, il est super difficile d’apprendre. Tu voudrais confronter ton point de vue avec toi même ? Eh bien bon courage… ahah  

Et puis si tu n’es toujours pas convaincu, qui a dit qu’il fallait être « intéressant » pour tweeter ? T’as vu ce que tweete Nabilla ? (Je m’excuse d’avance si tu trouves ça intéressant  … Comme quoi, tout est question de subjectivité).Crois en toi

D’ailleurs, c’est quoi être « intéressant » pour toi ? Si tu penses que tu ne l’es pas parce que tu ne produis pas ton propre contenu, détrompe toi. Ce n’est pas parce que tu ne produis rien que tu dois te dire que tu ne l’es pas. Tu as forcément des avis sur les sujets qui te touchent et un œil différent sur la façon dont tu les abordes. Ton profil peut également être intéressant : ton histoire, ton expérience, ton parcours, ton caractère, et bien d’autres…

Tous ces facteurs influencent ta façon de voir les choses. C’est super subjectif en fait. Sois dans l’échange mais reste toi même, c’est ce qui va faire la différence.

Et si malgré tout ça tu persistes encore à dire que tu n’es pas intéressant(e), détrompe toi : les infos que tu peux dénicher et poster peuvent au contraire plaire à beaucoup de monde.

Qui a dit que tu devais absolument poster sur Twitter ?

A ce sujet, j’échangeais l’autre jour avec Catherine Epstein, spécialiste réseaux sociaux et e-reputation et également chargée de cours, que je t’invite vivement à suivre sur Twitter. Et je la remercie encore pour la qualité de nos échanges.  

Le premier point à soulever face à cette question est celui de la liberté d’appropriation des usages du formidable outil qu’est Twitter. Chacun est libre de faire ce qu’il veut, et il faut s’ôter cette idée de la tête : personne n’est obligé de poster. Selon cette étude, en 2013, la moitié des utilisateurs actifs de Twitter ne tweetaient pas. Je n’ai pas trouvé d’étude plus récente à ce sujet, mais je ne serai pas surpris que les chiffres soient sensiblement les mêmes.

Utilisateurs actifs twitter octobre 2013

Il ne faut donc pas avoir peur de ne pas poster de messages. Tu as ta propre utilisation et il est indiqué nulle part qu’il y a une marche à suivre et un règlement à appliquer pour utiliser ton compte.  

De nombreux utilisateurs sont présents sur Twitter uniquement pour faire de la veille et pour surveiller des informations sur des entreprises ou des secteurs d’activité. Alors pourquoi pas toi ? Ces utilisateurs ne partagent pas forcément de messages, ne sont pas forcément dans l’interaction… Ce qu’ils cherchent c’est avoir un accès direct, rapide et clair à l’information et choisissent leurs abonnements en fonction de ce qui les intéresse.

On revient ici à l’idée de stratégie et de tes objectifs : c’est en fonction d’eux que tu vas pouvoir délimiter et réfléchir à ton activité sur Twitter, et si une présence sur cet outil te sera vraiment utile.

think

Tu souhaites commencer à poster sur Twitter mais tu ne sais pas quel contenu ?

Bon ok je vais te donner quelques pistes…

Là aussi, je peux pas faire des miracles. Tout dépend de ta stratégie et de tes objectifs : il y a plusieurs possibilités pour poster sur Twitter.

(Il va vraiment falloir que je pense à rédiger un article sur la construction d’une stratégie éditoriale sur les réseaux sociaux…)

Si tu le souhaites, tu peux commencer à rendre ton compte plus vivant en retweetant les informations postées par tes abonnements que tu trouves pertinentes ou tout simplement en effectuant une recherche Twitter.

Ce qui est cool avec la recherche Twitter, c’est que tu pourras trouver des profils intéressants et pertinents (à toi d’en juger) sur des thématiques spécifiques. Cette barre de recherche est extrêmement pratique et pertinente, je trouve : n’hésite pas à utiliser la recherche avancée pour avoir des résultats encore plus ciblés.

Ici j’ai pris l’exemple « Webdesign ». Tu peux trier avec les meilleurs tweets, ou tous les tweets parlant de « webdesign », mais également les comptes des personnes qui parlent de la thématique. Mais ne t’arrête pas uniquement au tri de « Comptes » si tu veux suivre des utilisateurs qui parlent de ce thème là : regarde les tweets envoyés dans « Direct » et intéresse toi aux profils qui ont partagé les infos. Pour la recherche avancée, ce qui est TOP, c’est que tu peux sélectionner différentes options comme la langue dans laquelle le tweet a été rédigé, les expressions utilisées, ou encore la date où ils ont été envoyés.

webdesign - recherche avancée - twitter

Si tu ne consacres pas beaucoup de temps à Twitter dans la semaine, tu peux commencer par retweeter un tweet par jour, par exemple. Fixe-toi des objectifs, et impose toi un rythme de publication. C’est ce qui fonctionne sur le long terme : la régularité. Bien-sûr, si tu rajoutes la qualité, tu as tout gagné.  

L’étape au dessus, c’est de partager des messages en ton nom, d’être plus dans une dynamique d’implication personnelle et de partager des messages/informations que tu trouves pertinentes. Là aussi tu fais ce que tu veux : libre à toi de continuer à RT les internautes que de t’engager en ton nom si tu le préfères.

Monte une veille technologique et partage tes découvertes.

On t’avait expliqué dans un article précédent les avantages de faire une veille technologique. Et pour se faire, on t’avait également proposé quelques outils notamment pour le webdesign.

C’est le moment de t’y remettre, de paramétrer la machine, et de répertorier tes sources d’informations (sites médias, blogs…). Une fois celles-ci classées, tu pourras lire les derniers articles postés, et, si tu les trouves intéressants/pertinents, tu pourras les poster sur Twitter (en cliquant sur le petit bouton « Twitter » ou « Tweeter »). Cela te permettra d’animer ton compte et de l’alimenter sans forcément donner ton avis sur le sujet, plutôt pour partager une information susceptible d’intéresser d’autres utilisateurs.

Là aussi, ici, ce qui paye, c’est la régularité et le suivi de ta ligne éditoriale. Sois régulier dans ta démarche de veille, essaye de rester informé quotidiennement. Même si tu ne lis pas tous les articles qui sont répertoriés dans ton outil de veille, tiens-toi informé des dernières nouveautés : ça te sera utile pour les cours, mais aussi pour ta culture perso, et c’est super valorisant.

3 step

Entre dans l’échange avec les utilisateurs et monte en compétence.

L’étape ultime, c’est celle là… Celle de l’échange avec les utilisateurs pros de ton secteur d’activité/prédilection, celle où tu donnes ton avis et où tu gagnes en reconnaissance (ou pas…). Là aussi, c’est une étape qui peut être nécessaire en fonction de toi, de ta stratégie et de tes objectifs. C’est là où tu vas engager ta parole en fonction de ce que ton expérience t’aura apportée.

CERTES, donner son avis et échanger en 140 caractères c’est pas très facile, mais tu peux toujours séquencer en plusieurs messages (ou donner ton avis ailleurs : POKE les Communautés Google+, mais c’est un peu HS là…)

Si tu l’effectues quotidiennement, la veille technologique t’aidera énormément sur beaucoup de points, notamment sur la montée en compétence dans un ou plusieurs domaines. Cela permettra de faciliter les échanges parce que tu seras au courant des dernières nouveautés, par exemple.

Tu peux donner ton avis en utilisant les mentions mais également les « Direct Messages » (DM). Tu peux aussi utiliser les retweets dans lesquels tu peux introduire un commentaire.   

Et si pour donner ton avis, 140 caractères ne suffisent pas, tu peux toujours attendre que Twitter en augmente le nombre… Perso, j’ai une solution plus simple : tu peux rejoindre notre équipe de super-contributeurs. Allez viens, on est bien !  

Sois à l'écoute et donne ton opinion, toujours dans le respect.
Sois à l’écoute, échange avec les autres, et donne ton avis, toujours dans le respect.

Bref, si tu ne sais toujours pas quoi poster sur Twitter :

  • Définis ta stratégie et tes objectifs : identifie ton utilisation de Twitter.
  • Ne pas te mettre la pression de poster si t’es là pour récolter de l’info et pour veiller sur différentes thématiques
  • Prends connaissance et utilise les différentes fonctionnalités de l’outil que tu peux exploiter : RT, mentions, « j’aime » et ne néglige pas la barre de recherche.
  • Approprie-toi l’outil et créé un usage, un format qui bouleverse les codes. (ex : FlashTweet, #i4Emploi…)
  • Crois en toi.
  • Monte toi une veille pertinente sur les thématiques qui t’intéressent et partage tes trouvailles.
  • Lance toi.

final

Si t’es arrivé jusqu’ici, c’est que t’as beaucoup de courage : ça serait dommage de partir maintenant hein ? Alors je t’invite à partager cet article sur Twitter, et à me laisser un commentaire histoire de voir que t’es arrivé jusqu’au bout… Askip, ça donne du courage.  

Au secours, je ne sais pas quoi poster sur #Twitter !Click to Tweet

Pour aller + loin :

Au secours ! Je ne sais pas quoi poster sur Twitter !
5 (100%) 8 votes

Ce qui pourrait également t'intéresser ...

Créer une campagne Facebook Ads facilement

Aujourd'hui, je reviens avec un article qui va très sûrement t'intéresser. Peu importe que tu aies un profil plus communication ou plus technique, il est bon pour toi que tu sois au courant de l'aspect marketing de Facebook, ce réseau social que tu utilises quotidiennement. Lire la suite

7 réflexions sur “ Au secours ! Je ne sais pas quoi poster sur Twitter ! ”

    1. Wooooh, tu as tout lu ! Bravo ahaha
      Merci beaucoup !
      Ça prend du temps, mais c’est super bénéfique… Je pourrais en parler pendant des heures ahah…
      Mais en organisant ta veille ça sera plus pratique : tu pourras sélectionner les articles qui t’intéressent, et tu pourras les programmer (via Tweetdeck, Hootsuite, ClockTweets, Buffer ou d’autres…). Et là, tu créeras ta régularité.

  1. Bel article Vincent, simple, pas de terme trop technique, efficacement pédagogue ! Je pense qu’a l’avenir, j’arrêterai de me battre à expliquer les intérêts de Larry, ce formidable oiseau bleu, et je partagerai ton article

    1. Wow Pierre-Alex… Merci pour ton commentaire.
      J’ai justement essayé de simplifier la chose en utilisant des termes connus par le plus grand nombre et d’utiliser un ton beaucoup plus proche que celui que j’utilise d’habitude.
      Il a été aussi rédigé en fonction de ma propre expérience et des différentes utilisations que j’en fait.
      En tout cas, merci encore pour ton commentaire qui m’a fait très plaisir, et qui me motive pour continuer dans la lancée !
      A très vite,
      Vincent.

  2. Je vois que cela n’arrive pas qu’à moi! Des fois je tapote comme une pro au clavier et je diffuse direct. Mais des fois, c’est même fréquent, je ne trouve rien à tweeter. C’est là que je re-tweet les choses qui m’intéressent. Et bien entendu si je fais ça, je manque de régularité, comme le dit Kayneth Light.
    J’utilise Hootsuite mais quand l’inspiration ne vient pas, c’est la galère. Alors que j’ai trouvé une grande différence quand je suis régulière dans mes publications et quand je ne le suis pas. A revoir donc sur ce plan.
    En tout cas, merci pour cette longue balade en Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux Contribuer

C'est parti

Je suis un Professionnel

Voyons voir