Hello ! Cette semaine on se retrouve pour un nouvel article de la série #AfterMMI. Tu te demandes quoi faire après un DUT MMI ? Et bien ici on espère t’apporter quelques éléments de réponse.

Cette fois-ci, on est allé à la rencontre de Jonathan Noble, fraichement diplômé d’un DUT MMI, qui a lancé sa start-up ClockTweets. Aujourd’hui, il travaille avec de grands groupes, à seulement 21 ans. Enjoy

Hello Jonathan ! Toute l’équipe est vraiment ravie d’accueillir un jeune entrepreneur comme toi sur le blog ! Tu pourrais te présenter auprès de nos lecteurs ?

Hello à tous c’est un réel plaisir pour moi d’avoir l’opportunité de m’exprimer sur le Blog du MMI, merci beaucoup à vous pour cette proposition ! Je suis donc Jonathan Noble, jeune toulonnais de 21 ans et fondateur de ClockTweets.

Grâce à ma famille, je suis tombé dans l’informatique depuis plus de 8 ans maintenant (j’ai créé mon premier projet à 13 ans puis ClockTweets à 15 ans) et avant de me lancer totalement dans l’entrepreneuriat en août dernier, j’ai obtenu un Bac S Spécialité ISN (Informatique et Sciences du Numérique), pour ensuite me diriger vers un cursus relié à l’informatique puisque deux ans plus tard, j’ai décroché mon DUT MMI à l’IUT de St Raphaël (Var). DUT que j’ai réalisé en alternance chez Tuto.com en tant que webdesigner/intégrateur (d’ailleurs, si vous en avez l’occasion, faites de l’alternance !).

Être entrepreneur et avoir ta start-up à 21 ans : t’es un peu un super-héros non ?

Loin de là, aha !

À mes yeux, il n’y a rien de difficile dans la création d’une startup à partir du moment où on est bien conseillé (avocat, comptable, banquier).
C’est l’exécution sur la durée qui est plus compliquée. Alors, lorsqu’on est jeune entrepreneur, il faut être très bien entouré (famille/amis, associé/équipe et mentor) et conscient qu’en montant sa startup on prend de nombreux risques et on fait des sacrifices pendant plusieurs années :

  • on dort peu,
  • on doit prendre des décisions importantes tous les jours (qui peuvent faire basculer en bien ou en mal notre startup),
  • on prend des risques financiers.

Mais, tout cela n’est rien face à la passion d’entreprendre. Nous ne sommes pas des super-héros, nous sommes passionnés et je peux vous dire c’est extraordinaire de se lever tous les matins pour ce qu’on aime faire.

Qu’est ce qui t’a poussé à lancer ClockTweets ? Comment as-tu eu l’idée ?

En 2010, j’avais un blog wordpress high-tech et je voulais que mes articles soient publiés sur Twitter pendant mes heures de cours. Impossible à l’époque : la 3G n’était pas démocratisée et je n’avais pas de téléphone adapté.

Un soir, j’ai alors recherché sur Google si un outil permettant de programmer ses Tweets existait mais, aucun résultat. J’ai alors Tweeté pour savoir si quelqu’un en connaissait un et un développeur m’a répondu en me disant qu’il pouvait créer ce genre d’outil mais qu’il ne souhaitait pas s’investir dans un nouveau projet. Il m’a alors laissé seul à mener ce projet à bien.

À la suite de cette nouvelle, j’ai dû retrouver un autre développeur qui est resté dans le projet plusieurs années et avec qui j’ai sorti la 1ère version de ClockTweets le 17 octobre 2010. Après plusieurs jours de réflexion je me suis dit que si j’en avais besoin, sûrement plusieurs autres personnes en aurait besoin également : que l’aventure commence !

Peux-tu nous présenter ClockTweets ?

Bien sûr ! ClockTweets est une plateforme permettant de programmer ses Tweets “avec amour”. Projet existant depuis 2010, c’est uniquement depuis août 2015 que nous sommes devenus une véritable startup.

Aujourd’hui en chiffres, ClockTweets c’est 2,3 millions de Tweets programmés par plus de 25 000 utilisateurs dont 434 grands groupes nationaux et internationaux (la plupart des chaînes de la TNT et de radio, de grands magazines, des personnalités ou encore des ministères…).

Grâce à notre outil, vous pouvez par exemple prévoir votre campagne social media sur plusieurs comptes Twitter en programmant vos messages avec des emojis, photos ou encore des vidéos ou tout simplement programmer votre “bonne année 2017” !

Pourquoi devrait-on utiliser ClockTweets ? Qu’est-ce qui te différencie des autres ?

Si ce n’est pas encore le cas, vous devriez utiliser ClockTweets pour :

  • Notre simplicité & notre ergonomie
  • Nos fonctionnalités inédites (programmation de vidéo, ajout d’emoji, coach analysant la qualité de vos Tweets, import de Tweets par lots : nous essayons d’être en constante évolution !)
  • Notre support sur-réactif (nous essayons de répondre aux mails du support en moins de 24h)
  • Et enfin, parce que nous mettons tout notre amour pour réaliser un outil répondant au maximum aux besoin de nos utilisateurs.

ClockTweets ou TweetDeck ?

A quand une application mobile ? Est-ce prévu ?

Le développement d’applications mobiles est bien sûr prévu (fin 2016), mais ce n’est pas notre priorité pour le moment. Néanmoins, notre plateforme est responsive, nous sommes alors disponibles sur tous les terminaux (mobile, tablette et ordinateur).

Vous êtes combien à travailler sur le projet ?

Actuellement nous sommes 3 à travailler sur ClockTweets (nous sommes une équipe de choc dont je suis très fier) :

  • Thibaud, mon associé, qui s’occupe de toute la partie technique du projet (CTO).
  • Kévin, lui aussi développeur, qui épaule Thibaud depuis début mars.
  • Et moi-même, CEO, webdesigner/intégrateur et communicant.

Nous sommes véritablement complémentaires, ce qui permet d’avancer efficacement et rapidement ! Et j’aimerais d’ailleurs insister sur ce point important : lorsque vous commencez un projet, même si cela prend du temps, essayez de trouver une équipe à votre image, qui reflète les valeurs du projet, en qui vous avez confiance et qui a les mêmes ambitions que les vôtres.

Ça se présente comment une journée type pour toi ?

En tant qu’entrepreneur, il n’y a pas forcément de journée type, il faut essayer de s’adapter à toutes les situations et savoir qu’il y a quelques fois de l’imprévu (trello & la méthode agile sont donc mes amis).

Je peux cependant vous décrire une journée idéale ! Une sorte d’emploi du temps que j’essaie de respecter (j’ai bien dit, que j’essaie ;)):

  • 09h00 Arrivée au bureau et discussions avec l’équipe sur les tâches de la journée
  • 09h30 Analyse et réponse des mails/support
  • 10h00 Tâche 01 du jour (exemple : webdesign, intégration)
  • 12h30 Repas : moment de partage TRÈS important
  • 13h30 Match FIFA (il faut bien se détendre…)
  • 14h00 Point mails
  • 14h20 Tâche 02 du jour (exemple : rédaction de mailing ou d’article)
  • 16h00 Pause (rester devant l’ordinateur 4h d’affilée est impossible pour moi)
  • 16h15 Tâche 03 du jour (exemple : réflexions stratégiques et mise en place des stratégies)
  • 17h50 Préparer la journée du lendemain avec l’équipe
  • 18h00 Point mails
  • 19h00 Fin de journée, départ du bureau
  • 21h00/22h00 De temps en temps, veille, recherches, analyse…

Avec du recul, quel conseil donnerais-tu aux étudiants du DUT MMI ? ;) 

Finalement, les deux ans de DUT passent très vite : il faut en profiter !

  • Le premier conseil que je pourrais donner est que si vous avez l’opportunité de faire de l’alternance, foncez ! Le mix école/entreprise forme énormément et très rapidement.
  • Ensuite, être en MMI est une chance : le programme impose la découverte de plus de 20 matières sur les deux ans, ce qui colle exactement à la recherche des employeurs aujourd’hui : ils veulent que nous soyons de véritables couteaux suisses. À vous après de vous former et de vous spécialiser en autodidacte.
  • Enfin, prenez le temps d’apprendre, de poser des questions (profitez d’être au contact de vacataires), d’être créatifs, d’essayer, de monter des projets à côté, d’échouer et de recommencer. C’est LE moment ! Dans tous les cas, vous allez y être confronté toute votre vie, autant faire le plus de “bétises” possible au début pour s’améliorer ensuite !

J’adore la citation suivante de Tony Gaskins, qui reflète l’état d’esprit dans lequel je suis depuis plusieurs années : “Si tu ne construis pas ton propre rêve, quelqu’un va t’embaucher pour te faire construire les siens.”

N’ayez pas peur, lancez-vous et inspirez-vous de votre entourage, rencontrez des gens qui ont déjà franchi le pas. Car de plus, c’est le meilleur moment -à mes yeux- pour se lancer dans l’entrepreneuriat lorqu’on est étudiant car vous n’avez ni enfant, ni crédit et vous ne devez rendre de comptes à personne.

Pour le futur… As-tu d’autres projets ? 

Pendant mes 2 ans de DUT, je travaillais sur 4 fronts à la fois : pour mon DUT, sur ClockTweets, en auto-entrepreneur et sur des projets en tant que bénévole. Même si j’ai réussi à remplir tous les objectifs que je m’étais fixé, je me suis rendu compte qu’il était préférable de se focaliser sur un seul projet à la fois (surtout au niveau de mon état de fatigue). Aujourd’hui, je n’ai donc pas d’autres projets (même personnels), je me concentre à 100% sur ClockTweets afin de ne rien regretter.

Néanmoins, -sans trop en dire- nous bossons actuellement sur de nouvelles fonctionnalités pour ClockTweets qui arriveront dans les jours et semaines à venir. Je peux par exemple citer les statistiques (évolution de vos followers, meilleure heure pour Tweeter, analyse de votre activité et votre communauté…)

Où est-ce que l’on peut te retrouver ? 

Si vous avez la moindre question, vous pouvez me retrouver surTwitter ou surLinkedin (je sais qu’en 2e année de MMI nous sommes confrontés à des moments de doutes) et suivre ClockTweets surTwitter etFacebook pour toutes nos actus & des exclusivités etInstagram pour suivre les coulisses de notre startup  !

Je profite de cette dernière question pour à nouveau remercier toute l’équipe du blog du MMI, vous êtes au top !

Merci au Blog du MMI

#AfterMMI : Rencontre avec Jonathan Noble, fondateur de ClockTweets
5 (100%) 2 votes

Ce qui pourrait également t'intéresser ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux Contribuer

C'est parti

Je suis un Professionnel

Voyons voir