Nouveau mois, nouvelle interview ! Aujourd’hui, je te propose de découvrir le projet YouTube de 2 étudiants en DUT MMI au travers de ce retour d’expérience !

1. Salut les gars, la place est à vous !

Mathieu :

Enchanté, je suis Mathieu Keraudran, j’ai 19 ans et j’étudie à Laval en deuxième année de DUT MMI en apprentissage d’infographie aux Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan (armée). Depuis plus de 5 ans, je réalise des vidéos sur YouTube dans le but de booster mon apprentissage dans le domaine, après avoir découvert une passion pour le motion design.

Il y a un an, en entrant en MMI, j’ai découvert des domaines très intéressants comme le développement web, l’infographie, la communication mais surtout la production vidéo qui motive mes journées. J’ai d’ailleurs obtenu, il y a bientôt un an, le statut national d’étudiant entrepreneur car j’ai l’ambition de développer ma société dans la formation en ligne.

Hugo :

Salut, moi c’est Hugo Mouillé, et tout comme Mathieu, j’ai 19 ans, mais je n’étudie pas à Laval : c’est en MMI à Troyes que je fais la formation. J’ai toujours développé pas mal de projets sur le Web, particulièrement avec Mathieu, que ce soit un serveur Minecraft, des vieilles chaînes YouTube de gaming ou des vidéos personnelles. Je pense que l’on est presque tous passés par là.

Depuis quelques années je me suis découvert un grand intérêt pour le motion design, qui se transformera en une vraie passion pour la vidéo en général.

Auto-entrepreneur depuis fin 2018, mon rêve est de pouvoir vivre de la production vidéo que ce soit via des prestations professionnelles en vidéo, ou les revenus générés via le web grâce à notre chaîne YouTube et les partenariats, par exemple. Ce que j’aime particulièrement, c’est la création de contenu avec des personnes qui partagent la même passion que nous, et pourquoi pas à l’occasion de divers voyages.

Mathieu (à gauche) et Hugo (à droite), créateurs de la chaîne MS Design Mathieu (à gauche) et Hugo (à droite), créateurs de la chaîne MS Design

 

2. Le DUT MMI à Laval et à Troyes, c’était comment ?

Mathieu :

Le DUT MMI de Laval est agréable. Il est très orienté développement web comparé à celui de Troyes. Certains professeurs sont très compétents surtout en programmation !

L’IUT de Laval est réputé car on reçoit une excellente formation reconnue. C’est difficile d’y rentrer (2000 candidats pour 78 places). L’ambiance y est juste excellente, de nombreuses soirées sont organisées et la promo est vraiment petite donc tout le monde se connait !

Nous réalisons de nombreux projets web (webdoc, site de jeux…) et audiovisuel (clip musical, websérie…) via des projets tuteurés ou au cours de l’année. Nous sommes bien accompagnés et c’est très formateur d’apprendre seul et développer des compétences de gestion de projet.

La deuxième année peut se faire en alternance, le choix que j’ai fait. C’est juste un énorme plus pour la poursuite d’étude, pour les connaissances, le salaire, etc.

Le seul problème que je peux relever sur cet IUT c’est le manque de matériel, en particulier sur le pôle audiovisuel. Le département priorise du matériel que personne n’utilise (tablettes graphiques en quantité) plutôt qu’acheter du matériel dans le domaine qui intéresse beaucoup de personnes : l’audiovisuel.

Hugo :

Le DUT MMI à Troyes est juste génial ! Forcément, certaines matières ne me plaisent pas : personnellement je ne suis pas très fan de services sur réseaux, ni même de programmation orientée objet, mais globalement quand tu montres un gros intérêt pour une matière, les profs iront loin pour t’aider et t’accompagner dans tes projets.

Par exemple, en particulier pour l’audiovisuel, mes professeurs m’ont donné quelques opportunités de production de vidéo pour mon portfolio, et m’ont également beaucoup conseillé. Ils me prêtent parfois du matériel de l’IUT pour des projets personnels. En bref ils sont top ! Je vais même donner une conférence de 40 minutes dans une salle de cinéma en avril, pour parler de production vidéo, tout ça grâce à un professeur de l’IUT.

En terme de projet, on réalise des projets web, c’est-à-dire avoir deux semaines pour créer un site web avec une réelle équipe, ou alors deux semaines pour produire une vidéo avec un thème choisi au hasard, et c’est toujours intéressant car cela permet de se mettre à travailler en équipe, comprendre et agir en connaissant les points forts de chacun.

L’IUT de Troyes est, il me semble, un des IUT possédant le meilleur matériel audiovisuel. Il possède un très grand studio avec le fond vert, les fonds noirs, un plateaux type télévision pour la Web TV, et surtout beaucoup de matériel comme des caméras de cinéma Black Magic, des Canon 5D, micros, lumières, ronin, et j’en passe. L’avantage est qu’il est possible d’effectuer des emprunts, et donc de pouvoir utiliser le matériel dans la mesure ou nous n’en avons pas encore, et ça c’est un énorme plus ! La qualité de la formation est très bonne.

3. Quelles poursuites envisagez-vous ?

L’année prochaine, nous aimerions faire une formation qui traitera de l’audiovisuel (plus particulièrement pour Hugo), ou alors qui allie vidéo et webdesign (pour Mathieu).

La licence professionnelle TSI de Chambéry nous semblait très intéressante, car elle propose de l’alternance et c’est un point que nous voulons absolument avoir l’année prochaine ! L’alternance permet en effet une immersion dans la vie professionnelle beaucoup plus approfondie, et apporte une expérience presque essentielle au bon démarrage de nos projets !

Ce qui nous rebute un peu, c’est qu’en général, les formations ne sont pas toujours à la hauteur de nos espérances : en 2019 quand on est réellement passionné par un sujet, il est extrêmement simple de s’auto-former grâce à Internet, et cela dépasse souvent l’enseignement classique à l’IUT. C’est pour cette raison que nous voulons absolument trouver une alternance.

4. Comment est né la chaine YouTube MS Design ?

Hugo :

On avait tous les deux déjà un pied dans le motion design, en faisant quelques vidéos pour nos serveurs Minecraft. Puis la passion pour ce jeu nous est passée, et un jour Mathieu est venu chez moi, on passait une bonne après-midi et il a proposé l’idée de créer une chaine YouTube de motion design. J’ai directement accroché à l’idée, et on s’est demandés comment on pouvait l’appeler : MS Design était née !

On trouvait que les tutos actuels de l’époque manquaient cruellement, que ce soit au niveau du nombre et de la qualité des tutoriels. On s’est donc imposé un rythme de une vidéo chacun par semaine, et on a tenu, je dirais un an et demi, voire deux ans. C’était génial ! En apprenant aux autres, on apprenait nous-même encore plus vite et plus efficacement. Nous n’avons pas spécialement suivi d’exemples, on faisait nos vidéos dans notre coin et c’était très bien comme ça.

5. Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans ce projet ?

La chaine est donc née en 2015, YouTube n’était pas comme maintenant. Nous étions quasiment les seuls dans le domaine. Une réelle niche à l’époque ! D’ailleurs nous avons grâce à ça fait de très belles rencontres au cours d’événements comme la Motion Motion (un festival de motion design à Nantes).

Mais au fil des années, de très gros Youtubers ont rapidement pris de dessus avec un matériel conséquent et des connaissances qui nous dépassent.

Nous avons commencés avec un PC pas très puissant et un micro casque… Aujourd’hui, pour faire des vidéos de qualité “normale”, il faut plus de matériel car le standard d’hier n’est plus celui actuel.

Nous avons depuis le début une chaine tournée exclusivement vers les tutoriels motion design. Mais il y a environ 1 an, nous en avons eu marre : chute de la motivation, plus beaucoup de vidéos sur la chaîne, et nous avions d’autres envies. Pas simplement la création de tutoriels motion design, mais tout ce qui touche à la vidéo. Nous avons pris un virage de la chaîne en octobre 2018, mais l’audience a beaucoup de mal à suivre, et ça se ressent sur notre nombre de vues. Mais ce n’est pas grave, on reste toujours très motivés par la vidéo et rien ne nous arrêtera !

Pour finir, le DUT MMI prend beaucoup de temps, et en alternance encore plus. C’est compliqué de prendre le temps de faire du contenu hebdomadaire avec des tonnes de dossiers et projets à rendre.

6. Quels outils et méthodes de travail utilisez-vous pour développer la chaine ?

Déjà, il faut savoir que travailler à deux sur un projet, ce n’est pas toujours très simple. On est à environ 400km l’un de l’autre, et il est donc nécessaire de bosser ensemble sur des plateformes en ligne comme Google Drive, ou Discord pour les appels. Ça nous aide à créer nos scripts, regarder les idées que l’autre à noté, et surtout produire des fichiers communs.

S’il y a bien quelque chose d’important à faire dans notre domaine, c’est regarder les tendances, faire de la veille. Il y a toujours de nouvelles techniques, des nouveaux visuels, ou même du matériel plus récent qui sort dans la production vidéo. C’’est super important de suivre d’autres créateurs et essayer de proposer du contenu différent, ou de meilleur qualité, ou bien même les deux !

Dans les domaines du web il faut vraiment se former en continu !

7. Quels conseils essentiels donneriez-vous aux étudiants qui souhaitent lancer leur chaîne YouTube ?

Se lancer sur YouTube, c’est vraiment accessible en 2019 ! Nous avons tous en MMI des PC qui tiennent la route (montage, screencapture…) et des smartphones qui filment mieux que les vieux Canon de vos grands-parents. Donc si vous avez une idée, lancez-vous ! N’abandonnez pas au bout d’un mois car vous n’avez que 50 abonnés. Pour atteindre nos 1000 abonnés, on a mis 2 ans, les 20 000 sont venus seulement an plus tard.

Aujourd’hui, presque toutes les niches sont présentes sur YouTube, vous avez donc déjà une audience prête à découvrir ce que vous faites.

Et si vous ne faites pas n’importe quoi sur votre chaine, cela peut être un gros plus sur votre book ou CV. On intègre pas l’école de ses rêves avec seulement une mention bien au bac, il faut avoir des choses à montrer !

De plus, une chaîne YouTube couvre énormément de domaines présent en MMI (audiovisuel, infographie, marketing, communication, gestion de projet). Le plus petit projet peut vous emmener vraiment loin ! Si on reprend l’exemple de la chaîne, grâce à ça nous avons été contactés par des dizaines de marques et rencontré énormément de personnes autours d’une passion et cela nous amène des opportunités énormes !

8. Quels sont les objectifs de la chaîne pour l’avenir ?

Notre objectif actuel est de re-former notre communauté autour de la production vidéo, et non pas forcément du motion design. Ce n’est pas une tâche facile.

Nous avons pour projet de créer une réelle grande communauté autour de la production vidéo, partager nos conseils, nos aventures et globalement notre vie, via cette passion. Cela n’a jamais été aussi simple de partager des vidéos qu’en 2019, et il faut en profiter !

Un des rêves que nous avons, ce serait de pouvoir vivre de notre chaîne YouTube, que ce soit au travers de la création de produits ou de partenariats avec des marques.

9. Une anecdote à partager sur ce projet ?

Il y a 2 ans, nous avons fait une vidéo “20 000 abonnés, plein de choses à vous dire”. On s’est dit, ça va être trop stylé de faire ça devant une piscine.

Donc on fait rapidement le script, et on installe le setup dans la foulée (d’où les feuilles de texte). Il y avait beaucoup de vent, et lors de cette vidéo, on a failli perdre du matos dont, un microphone et un téléphone. On a gardé quelques moment de ce tournage qui paraissait simple mais qui s’est avéré chaotique. Le pire c’est qu’à l’époque on avait pas l’habitude de faire énormément de facecam, ça se ressent vraiment dans la manière de parler… C’était franchement pas terrible (mais on espère que c’est mieux aujourd’hui, sinon ça craint  ).

Bêtisier 20 000 abonnés !

Voici un petit bêtisier par rapport à notre vidéo 20 000 abonnés !

Publiée par MS Design sur Dimanche 28 août 2016

Un super retour d’expérience de la part de Mathieu et Hugo ! Merci beaucoup de nous avoir accordé de votre temps pour partager votre aventure !

MS Design : Quand 2 étudiants en #DUTMMI atteignent 50k abonnés sur #YouTube grâce au #motiondesignClick to Tweet

Si tu n’y a pas encore fait un tour, on t’invite à jeter un œil à leur chaîne YouTube MS Design ou visiter leur site web. Tu peux également leur poser tes questions directement dans les commentaires de cet article !

Quand 2 étudiants MMI atteignent 50k abonnés sur YouTube grâce au motion design
5 (100%) 4 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Je veux Contribuer

C'est parti

Je suis un Professionnel

Voyons voir