Enfin un article qui parlera aux DUT MMI amateurs de vidéos ! Il était temps, pas vrai ? Aujourd’hui dans ce nouvel article, on va parler montage, plans, matériel, ski, snowboard, neige, fondue, tartiflette et j’en passe …

Ça s’est passé du 10 au 17 janvier, quand les étudiants de l’IUT de Haguenau (Alsace) ont eu la chance de partir une semaine aux sports d’hiver dans les Alpes, plus précisément aux Contamines Montjoie, à quelques kilomètres du Mont Blanc. Les étudiants du DUT MMI et de la licence pro TAIS n’ont pas manqué à l’appel, et sont revenus de ce fantastique séjour avec de superbes reportages en tout genre.

La fusée du Blog du MMI, qui faisait un petit détour au-dessus des Alpes, a eu l’occasion de sauver d’une énorme avalanche un étudiant de licence pro TAIS, enseveli la tête la première dans un talus de neige (il devait faire le guignol, encore une fois …). Cet étudiant à la petite moustache et toujours couvert de son bonnet favori, c’était Maxence, 20 ans et grand amoureux de la neige et de la vidéo !

Maxence, qui es-tu ?

Maxence Moi se gamelle en ski aux Contamines
Maxence, le vrai

Diplômé d’un DUT Services & Réseaux de Communication (ce qu’il y avait avant le DUT MMI) l’an passé, Maxence Moi, aujourd’hui en licence pro TAIS Créations & Intégration Numérique à Haguenau, a eu la chance de partir faire le fifou au ski avec ses potes pendant une semaine complète ! Comme il a choisi l‘option vidéo numérique pour sa licence, il peut se spécialiser dans ce domaine qui le fascine ! D’ailleurs, Maxence nous confie qu’après sa licence et le stage qui en découle, il aimerait bien travailler dans une société de production. Il se voit aussi devenir technicien polyvalent (=video maker) en free-lance. L’ambition ne manque pas chez cet étudiant et c’est tant mieux ! Un autre de ses projets serait de monter une EURL avec son pote Pouks si le temps et les idées sont là ! Alors Pouks, t’es chaud pour suivre Maxence ?

 

Maxence et tous ses camarades en option vidéo, y compris certains DUT MMI, ont eu pour mission de réaliser un reportage sur un thème relatif au séjour. Ils ont dû mettre la main à la pâte toute la semaine pour présenter le vendredi soir, soit la veille du retour, leur chef d’oeuvre aux 192 étudiants venus rider sur les pistes des Contamines.

La création de Maxence et de ses potes a fait fureur, alors nous avons voulu en apprendre un peu plus sur les coulisses de ce projet …

 

Techniquement, comment on s’y prend ?

Maxence & Jérémie en terrasse aux Contamines
Maxence & Jérémie en terrasse avec la bière #posey #OKLM

Rentrons dans le vif du sujet Maxence. Concrètement, ça prend beaucoup de temps un tel projet ?

Le tout nous a pris à peu près 10 et 12h je dirais, sans compter le tournage.

Ah ouais pas mal, même si au premier abord ça semble être une grosse compil de conneries et de souvenirs, y a quand même un énorme boulot derrière ! Et pour le tournage, comment ça s’est passé ?

Pour le tournage c’était un peu tout les jours histoire de capter un maximum de plans, quitte à ce qu’ils ne soient pas tous intéressants. Mais il faut toujours avoir beaucoup beaucoup beaucoup de plans. Genre on a bien filmé en tout 3h de vidéo, rien que pour avoir 3min30 au final.

Okay okay, et du tournage au montage, comment ça se passe ? On y va la fleur au fusil ?

Avant de monter il faut tout dérusher, c’est à dire que tu dois importer tous les plans sur ton logiciel de montage puis tu dois sélectionner les moments importants de la vidéo qui pourraient être susceptibles d’être intéressants à intégrer dans le montage.

Mais du coup, si on filme pendant 3 heures on va se retrouver avec des centaines et des centaines de plans ? Ça va être la misère pour tout mettre dans le logiciel ! Tu fais tout à l’arrache direct ? Je veux dire, sans tri en amont ?

Tu ne vas pas mettre un plan bouffe puis un plan ski et revenir sur un plan bouffe suivi d’un plan foot … Ça n’a pas de sens, il faut que la vidéo suive un fil conducteur, qu’elle soit cohérente.

Le conseil de Maxence : Faire des regroupements des plans par lieux ou par thèmes.

 

Maxence & Pouks approuvent le Blog du MMI
Pouks & Maxence approuvent le Blog du MMI

 

Super, et donc ensuite on fait quoi ? Parce que dans votre vidéo il y a de la musique, de bons effets, et le rendu est très pro !

En fonction de la musique que tu as sélectionné, tu colles les plans selon le rythme du son, et là aussi tu dois encore trier les plans et les re-découper, histoire de n’avoir vraiment que le meilleur.

Mais comment vous faisiez dans la vidéo pour chanter les paroles de la musique ? Vous l’aviez choisie avant ?

Oui, la premiere étape avant tout, c’est de choisir la musique que tu vas mettre dans la vidéo. Il faut qu’elle soit dynamique et attrayante pour une vidéo de ski !

Donc toi et tes potes aviez choisi d’utiliser Uptown Funk de Mark Ronson et Bruno Mars avant de commencer à tourner, ainsi vous pouviez faire des plans en chantant cette musique pour que ça colle bien au montage, pas bête du tout !

2ème conseil de Maxence : Des plans assez courts pour plus de dynamisme sinon la personne qui regarde s’ennuie. Plan fixe : 2/3 secondes, et pour des plans en mouvement c’est environ 5, selon le plan.

Après avoir tout monté en fonction de la musique, tu mets quelques effets comme des retouches de colorimétrie ou encore augmenter/diminuer la vitesse, et avec quelques transitions mais pas trop, sinon ça pique les yeux ! Un petit générique en motion design au début et un autre à la fin et puis voilà !

Maxence, parle nous « matos » !

J’ai demandé à Maxence ce qu’il leur avait fallu comme matériel pour réaliser les tournages ainsi que le montage, donc voici une petite liste qui pourra répondre à vos questions en terme de matos.

Tournage :

Montage :

  • Adobe Premiere Pro (pour le montage)
  • Adobe After Effect (pour les génériques)

Ah oui, Maxence nous précise :

Il n’y avait pas de budget, on a tout fait avec les moyens du bord.

Et vous étiez beaucoup sur ce projet ?

Moi je me dis que pour une vidéo de ski si géniale, les types ont dû passer toutes leurs soirées dans leur chambre à bosser sur le montage. Mais heureusement, toute l’équipe a mit la main à la pâte pour que ça aille plus vite explique Maxence :

Pour le montage, on s’est tous occupé de dérusher les plans ensemble pour que tout le monde soit d’accord sur ce qui semblait intéressant ou pas. Tout le monde a à peu près contribuer au projet, plus particulièrement Pouks et moi. J’étais à la GoPro et Pouks au Steady Cam mais il nous arrivait d’échanger. Pour le montage, c’était surtout Pouks. Les autres et moi étions là pour sélectionner les plans.

Maxence & Pouks aux Contamines 2015
Pouks & Maxence qui tapent la pose

Et sinon, peux-tu nous donner un exemple concret de qui a fait quoi sur ce montage (par exemple un passage) ?

Le générique de début c’est Pouks qui l’a fait avec le Steady et le Reflex, et le timelapse, enfin le générique de fin, c’est moi avec la GoPro !

Les galères et boulettes étaient-elles de la partie ?

Alors Maxence, est-ce que les « ooooh meeeeerde » ou les « putaaaaaaaaaain fait chieeeer » sont devenus vocabulaire fréquent le temps du projet ?

En fait, la grosse difficulté a été de trouver des horaires de travail compte tenu des contraintes imposées par la semaine de ski : il fallait rendre le travail le vendredi et avec la fatigue du ski et des soirées c’était dur de trouver du temps afin de respecter les délais …

Bon, les soirées ça devait aller je pense, tes potes et toi vous n’êtes pas du genre à aller vous coucher à 4h du matin, chaque soir …

Et sinon, sur le plan purement vidéo, y avait-il des contraintes particulières ?

Oui, une autre difficulté résidait dans la transmission par l’écran de la bonne ambiance de notre groupe d’amis. Il fallait réaliser une vidéo rythmée dans laquelle on ne s’ennuie pas !

 

Maxence précise qu’au niveau du montage, il aura fallu s’armer de patience et trouver du temps pour réaliser le tri des vidéos après tournage, tout ça avec une deadline qui se rapprochait très vite ! Heureusement, nos amoureux de la glisse ont pu livrer le projet à temps, et ce avec un rendu au top du top !

Cet article touche à sa fin, et au nom du Blog du MMI je te remercie Maxence pour ton temps et tes informations précieuses. Encore merci à toi et ton équipe composée de :

 

Bonne continuation, on vous souhaite que vos rêves et projets d’avenir se réalisent, et surtout, continuez à envoyer du pâté avec vos montages !

 

L'équipe aux Contamines 2015
L’équipe aux Contamines 2015
Retour sur une semaine de ski explosive en vidéo
5 (100%) 8 votes

Ce qui pourrait également t'intéresser ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux Contribuer

C'est parti

Je suis un Professionnel

Voyons voir